La Passion de la Course

Première féminine du premier trail urbain d’Altkirch l’an passé, Virginie Tschaen compte bien récidiver en septembre. Elle s’entraîne pour cela avec passion.

Virginie Tschaen est bien connue dans la capitale du Sundgau pour y avoir ouvert, Place Xavier Jourdain, un institut de beauté spécialisé en extension de cils. Quand elle quitte son entreprise, c’est le sport qui occupe son emploi du temps. Et notamment la course à pied.

«A la base, j’ai été cavalière pendant près de vingt années. Et puis, un jour, lors d’une formation pour mon travail à Paris, j’ai pu voir l’arrivée du marathon de Paris. J’ai été impressionnée par la souffrance, la motivation et les efforts effectués par les participants. J’ai voulu comprendre. Je suis rentrée. Et j’ai commencé à courir», explique Virginie Tschaen.

Les débuts sont difficiles, elle persévère. Elle rejoint les effectifs du club local, Altkirch Athlé Sundgau et de l’entente de Haute Alsace (EHA). Puis elle participe en 2015 à sa première course, un semi marathon, à Paris.

«Cela s’est bien passé. J’ai fais un temps aux alentours de deux heures. C’était très encourageant. Et je garde un superbe souvenir de l’ambiance dans la course, la foule qui nous encourage, les gens qui courraient à mes côtés. J’avais participé pour mon simple plaisir, sans objectif de temps», ajoute Virginie Tschaen.

Forcément, les semaines suivantes, elle poursuit ses entraînements qui sont de plus en plus réguliers. A raison de quatre à cinq séances hebdomadaires. Elle n’hésite pas à prendre un coach sportif pour combiner progression en course, mais également hygiène de vie et séances physiques. Sa progression est impressionnante. En 2016, elle termine son premier marathon de Paris en un peu plus de 3h52mn. Le second, en avril 2018, elle l’a réalisé en 3h36 ! Entre ces deux courses, il y a également eu, en 2017, le marathon d’Annecy en 3h43 et à d’autres courses régionales.

Courir à domicile

Elle était évidement présente l’année passée au premier Trail Urbain d’Altkirch. Un course de 14 km qu’elle a terminé en tête des féminines en 1h10.
C’est sans hésitation qu’elle sera encore présente cette année, pour le plaisir de courir à domicile.  » L’an passé, il y avait une très bonne organisation. Tout comme pour la communication. Il faut que cette course attire encore davantage de monde. Évidemment, je vais tout faire pour conserver mon titre. Ce serait formidable. Mon second objectif sera de battre mon temps de course ».  Tout est dit…

Le tracé était très vallonné donc la course était technique. Mais, c’était vraiment génial de pouvoir courir à Altkirch. Je ne n’avais pas pour objectif de gagner. Cette course, je l’ai réalisée au mental. Tout le monde m’a encouragé et à l’arrivée, c’était vraiment formidable