Construisons ensemble la Forêt Enchantée de demain !

Le samedi 3 mars, une réunion publique s’est tenue à la Halle au Blé pour offrir
la possibilité aux Altkirchois de s’exprimer sur la Forêt Enchantée
et sur le futur de cette manifestation.

Cette réunion fut une première en matière de culture, sur le principe de la démocratie participative.

Animée par Estelle Miranda, adjointe au Maire, chargée de la culture et Amandine Perret, attachée culturelle de la Ville, la matinée a commencé par le mot d’accueil du Maire, Nicolas Jander.
Le public, d’horizon et d’âges divers, composé d’une vingtaine de personnes, accompagné des membres de la Commission Culturelle, était invité à travailler en petits groupes avant de croiser les idées, remarques et envies de chacun.

De grandes thématiques ont porté les débats.

En commençant par l’ambiance de la Forêt Enchantée, vécue comme féerique, mystérieuse et magique, que l’assemblée a cependant souhaité plus merveilleuse pour retrouver la magie de Noël, comme une sorte de retour à l’enfance, pour se laisser à nouveau surprendre par les contes de notre région. Autant les contes orientaux n’ont pas trouvé d’écho, autant les personnes présentes étaient unanimes sur la spécificité et la singularité des contes et légendes du Sundgau.
Et pourquoi pas inviter un pays qui serait mis à l’honneur dans un conte, dans le cadre du jumelage avec San Daniele (USA), ou de nos voisins suisses et allemands.
Les contes de Grimm et Andersen ou le conte d’Hansel et Gretel, pourraient également être exploités.

La matinée s’est déroulée dans une ambiance studieuse et conviviale.

Mettant le patrimoine riche de la Ville au cœur des débats : la Forêt Enchantée pourrait être l’occasion de valoriser nos trésors architecturaux en travaillant les mises en scène et les éclairages. Certains souhaiteraient que le Musée soit mieux identifié en réfléchissant à un lien entre l’exposition du musée et la scénographie de la cour.
D’autres ont proposé de plus soigner l’esthétique des ronds-points, comme points d’appel qui donnent envie aux personnes d’aller voir…
Côté animations, le café éphémère a été évoqué avec nostalgie. C’était un endroit qui réchauffait les corps et les cœurs, sorte de « Stuwa » de Noël. Un travail d’intégration de la patinoire à la Forêt Enchantée est à mettre en œuvre par un décor ou l’installation d’un conte.
La matinée est passée très vite, à peine le temps d’évoquer le village des artisans, qui devrait trouver sa place en cœur de ville et la nécessaire collaboration avec les commerçants par des décors de vitrines.

L’échange fut très enrichissant et positif, avec beaucoup de bonnes idées et déjà des axes principaux qui se dessinent. 

Le service culturel travaille sur la conception de la Forêt Enchantée 2018 en tenant compte de ces échanges pour les traduire concrètement en lien avec les réalités budgétaires, sécuritaires et techniques.

Voilà une première étape de nos ateliers. D’autres seront à vivre et à construire.
Un grand merci à tous les participants !