Les moyens humains et matériels sont déployés.

L’Hiver arrive, et avec lui la neige et le verglas. Les services de la Ville se préparent à intervenir le plus efficacement possible pour limiter au maximum les désagréments pour les piétons et les automobilistes. Aussi, un plan de Viabilité Hivernale est mis en place.
Ce Plan qui est effectif du 17 novembre au 9 mars, assure le traitement préventif ou curatif des axes principaux du réseau routier pour permettre le maintien ou le rétablissement de la circulation des usagers. Cette mission est assurée par les agents des Services Techniques.

LE PLAN DE VIABILITE HIVERNALE, COMME CA MARCHE ?

Les voies à dégager sont classées suivant un ordre de priorité.
Le niveau dit de « première urgence » : concerne les grands axes, les lignes de transport scolaire, les accès à l’hôpital et aux écoles ainsi que les principales rues en forte pente.
Le niveau dit de « deuxième urgence » : ce sont principalement les voies secondaires. L’objectif est de permettre d’accomplir une distance inférieure à 300 mètres pour trouver des chaussées dégagées, ou en tout cas traitées en première urgence.
Enfin, le niveau dit de « troisième urgence » : impasses peu fréquentées, parcs de stationnement.
En cas d’alerte, d’importants moyens humains et matériels sont déployés afin d’assurer le salage et le déneigement des voies communales. Ces alertes sont anticipées par des bulletins météorologiques.

TOUS CONCERNES : LES DEVOIRS DE CHACUN EN CAS DE CHUTE DE NEIGE OU EN CAS DE GEL ?

> Les propriétaires et locataires doivent racler, balayer la neige et enlever la glace sur les trottoirs situés devant les immeubles ou les maisons, afin de laisser un passage pour les piétons.

La neige balayée ne doit pas être amoncelée en tas, mais mise en bourrelet le long du trottoir afin de ne pas encombrer le caniveau et permettre l’écoulement de l’eau ainsi que le stationnement des voitures.

> Il est interdit de répandre ou de laisser couler l’eau sur la voie publique par temps de gel.

 

CONSEILS : EN VOITURE RESTONS VIGILANTS !

Si les équipes municipales font le maximum pour assurer la viabilité des voies de circulation, les automobilistes ont aussi une carte à jouer. Avant d’emprunter la route, il importe de bien s’informer sur les conditions de circulation, notamment dues aux conditions climatiques et de respecter les recommandations suivantes :

> S’équiper de bons pneus : par une température avoisinant les 0° C, les pneus d’été, même neufs, ont des performances très limitées. Il est recommandé d’équiper à l’identique les quatre roues de pneus neige pour obtenir un comportement dynamique équilibré. Mêmes dégagées, les routes restent dangereuses par mauvais temps. Il est donc essentiel que chacun adopte une conduite adaptée aux circonstances.

> Anticiper et appréhender ses déplacements en hiver : adapter sa conduite ou son mode de transport, changer d’itinéraire, utiliser des équipements adaptés, reporter son déplacement… sont autant de précautions judicieuses.

LA VIABILITE HIVERNALE EN QUELQUES CHIFFRES :

Pour assurer la viabilité des 50 km de voirie communale, ALTKIRCH met au service des usagers les moyens matériels et humains suivants :

4 agents sont d’astreinte de vendredi à vendredi, 3 conducteurs et 1 veilleur 2 camions équipés de lames et de saleuse • 1 tracteur également équipé d’une lame et d’une saleuse pour les voies les plus difficiles •
1 point de stockage du sel, aux ateliers municipaux • 18 tonnes de sel ont été utilisées pour une sortie déneigement